PASSÉ  3 YEARS AGO

Informations sur l'évènement

Le cycle Afrocyberféminismes rend hommage aux pionnières noires d’Internet, aux développeuses qui traquent les biais du code, au Black feminism, au cyberféminisme, à l’Afrique, aux Afrodescendantes, aux Transgenres, aux Queers et à tous les cyborgs des marges.
 

The Black Stars

Le terme « Afrofuturism » a été utilisé pour la première fois en 1994 par Mark Dery pour décrire une « science-fiction et une cyberculture du XXe siècle au service d’une réappropriation imaginaire de l’expérience et de l’identité noire. » Avec More Brillant Than the Sun (1998) de Kodwo Eshun, l’Afrofuturisme devient le mot d’ordre d’une avant-garde esthétique et politique.
La puissance de mobilisation et de subversion de ce concept reste-t-elle intacte au XXIe siècle ?

Conférences

Mawena Yehouessi (aka M.Y) [FR] directrice artistique et fondatrice de la plateforme Black(s) to the Future.
Tarek Lakhrissi [FR] écrivain et artiste, il part du concept de « Gulf Futurism », énoncé par l’artiste Sophia Al Maria, pour explorer l’idée d’un « Arab Futurism ».

Performance 

Kapwani Kiwanga [CA] dans la trilogie Afrogalactica, l’artiste canadienne Kapwani Kiwanga incarne une anthropologue qui vit en 2100 dans les États-Unis d’Afrique. Le chapitre 2, The Black Star Chronicles, traite de la fabrication du genre et de la race et fait référence au travail d’Octavia Butler et de Samuel R.Delany.

 

+ d'informations sur le site web dédié
afrocyberfeminismes.org

 

Les partenaires

Avec la participation du DICREAM, CNC, EnsadLab, EnsAD-PSL

        

   

 

Tarif : adhérents 4€ – non adhérents 6€ – pass six séances 30€

 

  • Afrogalactica II: The Black Star Chronicles, Kapwani Kiwanga. Courtesy the artist and Galerie Tanja Wagner, Berlin.

Informations sur l'organisateur

Gaité Lyrique


Evènement sur Google Maps

Google Map

La Gaîté lyrique

3bis Rue Papin, 75003 Paris, France


QrCode de l'évènement

Afrocyberféminismes #4