PASSÉ  IL Y A 1 SEMAINE

Informations sur l'évènement

« Luxleaks », « SwissLeaks », « Panama Papers », « Bahamas Leaks », « Paradise Papers ». Autant d’enquêtes journalistiques qui ont révélé au grand jour les dérives de la globalisation financière incarnées par l’évasion et l’optimisation fiscale. L’Europe et l’Afrique n’échappent pas à ces fléaux. Selon les estimations, chaque année entre 34 et 68 milliards d’euros de taxes échappent au continent africain. À l'échelle des 28 États membres de l'UE, ce sont environ 1.000 milliards d'euros qui sont perdus en moyenne chaque année en raison de l'évasion et de la fraude fiscales. Aussi bien en Afrique qu’en Europe, ce sont des milliards d’euros qui pourraient être utilisés pour investir dans les emplois, les services sociaux ou la transition écologique.
 
De nombreux journalistes européens et africains, avec l’appui de la société civile, n’hésitent pas à dénoncer ces pratiques, parfois au dépend de leur propre vie. Mais quel sont les défis concrets auxquels ces journalistes sont confrontés au cours de leurs enquêtes ? Quels liens ces enquêtes révèlent-elles entre l’Europe et l’Afrique ? Quid de leur impact dans la lutte contre la corruption et l’évasion fiscale sur les deux continents ? Et enfin, quelles ont été les réponses apportées par les institutions européennes et africaines suite aux publications des « Panama Papers » et autres pour mettre fin à ces pratiques illicites ?

Informations sur l'organisateur

Logo de l'organisateur

ULB-coopération

  Contacter l'organisateur

Evènement sur Google Maps

Google Map

Salle Dupréel

ULB, Campus du Solbosch, Salle Dupréel, Bâtiment S


QrCode de l'évènement

Conférence : Journalisme d'investigation en Afrique et en Europe